Les Etats dans la mondialisation

Les États dans la mondialisation

Doc 1 : le commerce mondial par zone

commerce-par-zoneLes statistiques de l’OMC utilisées intègrent le Mexique dans la zone Amérique du Nord, la Turquie dans la zone Europe et l’Océanie dans la zone Asie.

Doc 2 : L’insertion des États dans la mondialisation

Une question essentielle est de savoir si l’intégration à la mondialisation est en mesure d’aider tous les pays de la même manière. Or l’impact positif de la mondialisation sur la croissance est confirmé dans les pays à revenus élevés ou intermédiaires mais pas dans les pays à faibles revenus. Un niveau de richesse minimum semble nécessaire pour qu’une économie puisse tirer avantage de sa participation à la mondialisation. […] Les conditions d’insertion ne sont pas neutres, les opportunités offertes par la mondialisation sont sectoriellement inégales : les PED(1) à faible revenu mal intégrés continuent d’être dépendants des exportations de produits primaires qui constituent encore près de la moitié de leurs exportations, alors que les PED à revenu intermédiaire, en cours de rattrapage, sont orientés vers des exportations manufacturières (70% des exportations totales). Seules les économies émergentes de l’Asie Pacifique parviennent à tirer leur épingle du jeu en se positionnant sur des créneaux à l’exportation de produits manufacturés dont la demande est forte. Par contre, l’Afrique plonge et l’Amérique du Sud végète du fait d’une insertion dominée au plan agricole et industriel, du poids des héritages coloniaux et du maintien des profonds blocages structurels, sociaux et économiques. Les pays du Golfe, le Nigeria ou le Venezuela sont restés dominés par le seul secteur pétrolier, ce qui les rend vulnérables aux aléas du marché mondial. Quant aux PMA (2), voire l’ensemble du continent africain, ils apparaissent comme oubliés de la mondialisation, restant à l’écart des circuits financiers et commerciaux internationaux.

L. Carroué, D. Collet, C. Ruiz, La Mondialisation, genèse, acteurs et enjeux, Bréal, 2005.

Question :

Montrez en quoi ces deux documents rendent compte de la situation contrastée des états face à la mondialisation. Quel regard critique peut-on porter sur ces documents ?

Advertisements