Les Etats Unis et le monde depuis 1945

Contextualisation et guide-ligne

1- Après-guerre
  • Mai-Août 1945 : Fin de la seconde guerre mondiale.  Les USA deviennent  avec l’URSS une puissance qui domine le monde.
  • Mise en place d’un nouvel ordre mondial pour l’économie (1944 : Bretton woods) le domaine politique (1945 : Yalta), l’organisation du monde (ONU : 1945)
2 – La guerre froide (1947-1991)
  • Les Etats-Unis tentent une stratégie dite de « l’endiguement’ de l’URSS.
  • Les affrontements sont multiples (diplomatiques, économiques, culturels, technologiques, scientifiques, sportifs…) mais ne tournent jamais en affrontement direct (arsenal nucléaire oblige).
  • Cette « guerre » alterne entre crispations (1948 Berlin, 1962 Cuba) et moments de détente (1975 : helsinki)
3 – Depuis 1991
  • Les Etats-Unis deviennent une « hyper puissance » et tentent d’instaurer un nouvel ordre mondial basé sur la démocratie, le libre-échange et la défense de leurs intérêts (comme l’approvisionnement en énergie).
  • Après les attentats de 2001 les Etats-Unis s’enlisent dans de multiples conflits (Guerre d’Irak N°2 (2003-2012 ?), d’Afghanistan (2001-2014 ?) et sont touchés par la crise économique de 2008 (subprimes). Le modèle de développement US est remis en cause.
  • Le centre de l’économie mondiale bascule dans la zone Pacifique, de nouveaux concurrents économiques et politiques voient le jour (La Chine au niveau économique et technologique, la Russie au niveau politique, le Brésil conteste l’influence régionale US en Amérique…)

I : 1945-1950, Les États-Unis assument leur statut de super puissance.

A – Une victoire éclatante (1945)

  • Une position de libérateur : Territoire non touché, 300 000 morts (contre 27 M en URSS)
  • Supériorité économique et militaire (modèle des « libertyships »)
  • Supériorité technologique (bombe atomique)
  • Les Etats-Unis s’imposent comme le modèle à suivre (« American way of life », Coca, Chewing-gum, musique… Cette influence douce est dénommée aujourd’hui « Soft Power » (capacité d’un pays à séduire et à attirer).

B –  Les bases d’un nouveau monde (1945-1948)

  • 26 juin 1945 : Création de l’ONU dont le siège passe de Londres à New York. Symbole du déplacement du centre du monde. Objectif de gouvernance mondiale. 5 droits de veto.
  • Un nouvel ordre économique

Fond Monétaire International (FMI) créé en 1944.

Banque Internationale pour la Reconstruction et le développement (BIRD) en 1944 + Plan Marshall en 1947.

Le dollar comme monnaie de référence mondiale (1944 : Bretton Woods)

Création du GATT (1947) pour libéralisé les échanges (remplacé par l’OMC en 1995)

  • Un nouvel ordre juridique

Création de la notion de « crime contre l’humanité »

Procès de Nuremberg (1945-46) et tribunal militaire de Tokyo (1946-48)

C- Un impérialisme américain ?

  • Pacifique : Occupation du Japon, constitution d’un Etat Pacifique
  • Europe : Doctrine truman (doc 3 page 73), stratégie du « containment ». Aide à la Turquie, la Grèce et à l’Europe de L’ouest pour éviter d’étendre la sphère d’influence de l’URSS.
  • 1949 : Pacte atlantique puis sont volet militaire l’OTAN (1950). Installation de bases militaire en Europe et au Japon (1951 : Traité de San Francisco).
  • Cette stratégie accentue la rupture entre les deux blocs. Une tendance visible dès 1946 (« rideau de fer »)

II : Une superpuissance de la guerre froide

A – Une vision du monde manichéenne

  • Les Etats-Unis se posent en défenseurs de la liberté et de la démocratie.
  • Opposition frontale au communisme :

Mac Carthysme

Terreur nucléaire

Interventions militaires en Corée (1950-53). Appui  en Indochine (1945-54) puis intervention au Viet Nam (1964-73-75). OTASE en 1954.

Réarmement de l’Allemagne (échec CED), intégration dans l’OTAN en 1955

Intervention ratée en 1961 puis blocus de Cuba (1962).

Soutien aux dictatures (Chili : Pinochet contre Allende) en totale contradiction avec l’image de pays défenseur des libertés.

  • Puissance militaire délirante (armée de 3 millions d’hommes, 67% du budget en 1953).

B – La remise en cause

  • Naissance du mouvement hippie, opposition à la guerre du Viet-Nam (ex : Film « le Majordome »)
  • Une zone d’influence qui s’effrite : Grenade, Nicaragua et surtout Iran (1979). Reconnaissance de la Chine communiste (1972 : « diplomatie du ping-pong »)

C – La victoire et l’implosion de l’URSS

  • 1980-88 : Les années Reagan : Retour de l’endiguement. Reagan est un ancien Mac Carthyste. Armement des rebelles Afghans (futurs talibans), explosion des dépenses militaires (programme IDS ou « guerre des étoiles »).  Soutien aux dictatures et guerrillas anti-communistes (Nicaragua)
  • Après la dissolution de l’URSS, l’influence des Etats-Unis s’étend (intégration de l’Europe Centrale dans l’OTAN).

III : D’une hyperpuissance à un monde multipolaire (1991-2014)

A – Les années 1990 : un monde illusoire

  • La fin de l’histoire ? (Fukuyama). Victoire définitive du libéralisme et du modèle démocratique (pourtant la répression de Tien An Men montre déjà le contraire).
  • Un nouvel ordre mondial : Intervention en Irak en 1991 à la tête d’une très large coalition pour la défense du petit état koweitien.

o   Mais pas de démocratie au Koweït

o   Une propagande sur tous les supports (Infos avec la naissance de CNN, Films…)

o   D’autres intérêts (hydrocarbures) qui mettent en doute l’honnêteté de l’action.

  • Accords d’Oslo en 1993 : On pense en terminer avec le conflit Israëlo-palestinien.
  • Accords de Dayton en 1995 : Fin de la guerre de Yougoslavie. L’Europe impuissante à régler le conflit sur son propre sol laisse la main aux États-Unis désormais « gendarmes du monde ».

B – 11 Septembre 2001 : La rupture et la doctrine Bush

  • Une nouvelle idéologie : L’islamisme incarné par Ben Laden et le groupe terroriste Al Qaïda.
  • De nouveaux ennemis « l’axe du mal » : La Corée du Nord, L’Afghanistan, l’Iran, L’Irak sont visés par Georges Walker Bush. Ces pays sont portant très différents. La guerre « classique » se montre inadaptée face à un groupe terroriste éclaté fait de cellules indépendantes.
  • Une hyperpuissance aveugle : Les Etats-Unis rejettent tous les traités mondiaux (contre les mines anti-personnelles, la convention des droits de l’enfant, le protocole de Kyoto, l’interdiction des essais nucléaires, la cour pénale internationale…). L’antiaméricanisme se répand dans le monde

C – La crise économique rebat les cartes

  • 2007-2008 : Les États-Unis paraissent fragiles après la crise économique (subprimes (crise financière) puis crise immobilière (donc économique) puis crise sociale (chômage, pauvreté)
  • Le Dollar reste la première monnaie mais est concurrencé par l’Euro.
  • La Chine se montre menaçante économiquement, technologiquement (HTC, conquête spatiale…)
  • Même l’Amérique Latine conteste l’influence US (Brésil, Vénézuela, Pérou…)

 

Power point intro + partie 1 :

puissance-usa-depuis-1945

Publicités